Voyage

Virée à l’Île d’Oléron !

Hello ! Comment allez-vous ? Moi plutôt très très bien après des vacances méritées à l’Île d’Oléron ! Et comme j’ai adoré ce séjour, j’ai décidé de vous en parler ici.

Plage à l'île d'Oléron

L’Île d’Oléron, c’est mon enfance, c’est la nature, la liberté, l’odeur de la marée, la pêche à pied… C’est de belles journées sur la plage ou alors en camping. Avec mon chéri, on est plutôt camping. Très peu pour nous les hôtels, ou même les mobile home, qui rappellent un peu trop la vie de tout les jours. Nous ce qu’on aime, c’est l’aventure, les rigolades et les imprévus du camping, toutes ces situations un peu cocasses auxquelles on n’aurait jamais pensées. Si comme nous, vous adorez les voyages qui changent et qui bougent, suivez-moi, je vous guide !

Nous sommes donc arrivés lundi 13 juillet ! Au programme : route, trouver le camping, monter la tente, … Le tout c’est bien passé. Nous avions réservé dans un petit camping familial qui s’est avéré génial ! Tout d’abord, c’est un camping très mignon, ombragé et très fleuri. L’accueil est génial, les propriétaires sont très gentils et n’hésitent pas à vous renseigner sur ce qui a à faire aux alentours. Très avenants et à l’écoute, ils n’hésitent pas à demander à leur client si tout va bien, c’est déjà un très bon point ! Tout les propriétaires de camping ne font pas ça… ce qui est bien dommage. Mais dans celui-ci, rien à dire. Comme je le disais, c’est un camping très simple et familial. Nous ne voulions pas d’un camping qui ressemble plus à une entreprise qu’à autre chose. Nous ne voulions pas non plus de piscine, car nous savions très bien que nous n’irions pas. Maître mot dans ce camping : convivialité et tranquillité. Oui, tranquillité, car le silence est exigé de 23h à 8h ! Le camping est situé à Dolus d’Oléron, une ville très bien située car au centre d’Oléron. Un très bon camping dont je vous mets le lien en fin d’article.
Une fois que nous avons fini de monter notre tente, nous avons filé à la plage. Pour cela, pas besoin de prendre la voiture, les vélos sont parfaitement adaptés ! Il y a des pistes cyclables partout ! Comme plage, je vous conseille la Rémigeasse, une plage surveillée, mais où il n’y a pas trop de monde non plus. Pas besoin d’être un fou du vélo pour y accéder, la route est plate.

Mardi 14 juillet :

On commence les visites ! Et le monument incontournable c’est bien sûr le Phare de Chassiron, un phare à la pointe nord de l’île. Construit pour évité les naufrages, fort nombreux, au XIXème siècle, c’est aujourd’hui une étape fondamentale de l’île d’Oléron qui permet de voir un panorama époustouflant. De plus, c’est un des plus vieux phare encore en activité. Le phare est accompagné d’un musée assez original. Le tout pour un prix complètement abordable : 5,00 euros par adultes et 2,50 pour les enfants. Attention : prévoir de bonnes chaussure et beaucoup de souffle ! En effet, il y a plus de 200 marches, mais la récompenses est une vue magnifique ! Une matinée suffit amplement pour visiter le phare. L’après midi, nous sommes donc retournés à la plage.

Phare Chassiron

Le soir, nous sommes allés à la Cotinière, un lieu qui bouge à l’île d’Oléron ! A l’occasion de la fête nationale, il y avait un immense marché nocturne. Bracelet, lampe, produit locaux, musique, dessinateur, voilà un échantillon de ce qu’on peut y trouver.
En attendant le feu d’artifice, nous avons mangé à l’Ecailler, un restaurant avec vu sur le port. J’ai prit l’incontournable moule-fritte, et mon chéri une entrecôte. Le repas était délicieux ! Ensuite, nous avons prit une glace. Les glaciers de la Cotinière sont très très réputés, avec des saveurs juste fa-bu-leuses. Il y a des traditionnelles : vanille, chocolat, rhum-raisin, … ; les plus exotiques : orange, banane, grenade, melon, … ; les gourmandes : cookie, kinder, yaourt, … et les complètement déjantées : bubblegum, shchtroumf, … Nous avons dégusté notre glace (que l’on peut avoir en cornet ou dans des petits pots, ce qui est pratique pour ceux, comme moi, qui n’aiment pas les cornet) les jambes pendantes sur le port illuminé par les lumière du coucher de soleil, en attendant le feu d’artifice, très beau et qui a attiré tout les touristes alentours !

IMG_1391

Mercredi 15 juillet :

On a décidé d’aller voir l’île d’Aix, une île peu commune avec beaucoup de charme. Nous avons commandé les billets à l’Office de Tourisme de Dolus d’Oléron. Le tarif est de 22 euros l’allé-retour par personne. On part de Boyardville pour arriver à l’île d’Aix. La traversée dure, à l’allée, environ 30 minutes. Pas le temps de s’ennuyer : le paysage est déjà magnifique ! On arrive ensuite sur l’île d’Aix. La particularité est qu’aucune voiture n’y est autorisé. L’île, qui fait 3 kilomètres sur 700 mètres, ne se visite qu’à vélo ou à pied. Malgré la petitesse de l’île, il y a pleins de choses à faire. Tout d’abord admirer le paysage, les petites ruelles de l’unique village de l’île d’Aix. Les roses trémiaires y sont magnifiques. Cette île, en plus d’être magnifique, a une histoire assez forte : en plus d’être un rempart de la Rochelle (d’où la construction de batterie où l’on posait les canons que l’on peut voir en suivant la côte à pied ou à vélo), c’est le dernier territoire français qu’a foulé Napoléon avant de se rendre aux anglais et d’être exilé à l’île Sainte Hélène. On y trouve deux musée : le musée Napoléon et le musée Africain. Nous n’avons pas eu le temps de les voir. Par contre, nous avons fait le tour de l’île. On peut suivre les grands axes, qui mèneront au fort Liédot, ou alors se perdre dans la « jungle », comme nous l’avons appelé avec mon copain. C’était très agréable comme petite balade. Nous nous sommes arrêtés dans des lieux juste magiques ! Pour faire le tour de l’île, nous avons mit deux heures environ, en flânant et en prenant plein de photos tout le temps.
Pour la traversée du retour, nous sommes passés si près du fort Boyard que nous pouvions en voir tout les détails. Même si je l’ai déjà vu plusieurs fois, pour moi, c’est toujours la même émotion de le voir si près. La traversée était commentée et très intéressante.

Ford Boyard et voilier

Première vue de l'île d'Aix

Port île d'Aix

Île d'Aix

Vélo coloré à l'île d'aix

Le soir, une fois de plus nous sommes allée à la Cotinière pour prendre une glace.

Jeudi 15 juillet

La journée la plus sportive de la semaine (si l’on oublie la montée des marches du Phare de Chassiron) ! En effet, nous avons fait la Route de l’huître, soit 1h30 de vélo entre canaux et parc ostréicole ! Petit plus : une halte dans un village appelé la Baudissière. En faite se sont d’ancienne cabane de pêcheur qui ont été abandonnée puis réhabilité. Elles sont maintenant occupées par des ateliers d’artisans. Les couleurs y sont magnifique et c’est un endroit que j’ai vraiment trouvé très beau et joyeux !

Départ route de l'huître

La Baudissière panneau

Cabane la Baudissière

Si le matin nous avons eu un temps génial, l’après-midi par contre, un temps très nuageux. Nous avons abandonné notre aprem plage (la plage en veste, c’est bof) pour le Marais aux oiseaux. C’est un parc naturel, qui, comme son nom l’indique, abritte des oiseaux. Ils sont tous en liberté. Ce parc est aussi un centre de refuge pour les oiseaux blessés par des accidents de la route, des fils électriques, … Ce parc est une prise de conscience sur les dangers provoqués par l’homme pour les oiseaux et les moyens pour lutter contre cela. Une belle petite promenade dans la nature !

Paon

Paon

Vendredi 16 juillet

C’est le jour du grand départ. Démontage de tente, puis après-midi plage avant de rentrer.

J’espère que ce petit article vous a plut, tout comme j’ai aimé faire ce voyage et le partager avec vous. L’île d’Oléron est un endroit parfait entre terre et mer, entre nature sauvage et histoire. Un endroit pour se ressourcer l’espace de quelques jours.

Les bonnes adresses, endroit à voir et à visiter :

Camping Le Montet.
Restaurant l’Ecailler, la Cotinière
Phare de Chassiron
Île d’Aix : traversée avec la compagnie Interîle
Marais aux Oiseaux
Port de la Cotinière

Retrouvez moi sur :

HellocotonTwitterInstagram

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s